Le 31ème Groupe de F.T.A

1943 - 1946

16 Septembre 1943 : Formation de l’unité au Camp ALEGRON à MARRAKECH (Maroc). Le 31ème Groupe de F.T.A est destiné à soutenir et à protéger l’action et les éléments de la 5ème D.B.

Issus pour la plupart du 410ème GDCA-DAT, les cadres et la troupe, qui constituent l’ossature du groupe doivent attendre le matériel : Intendance, Habillement, Cuisine, puis enfin l’armement, les munitions, les radios, le matériel auto…
En effet, les cadres proviennent des 201, 202, 203èmes sections autonomes de mitrailleuses ; beaucoup sont encore à l’instruction.

Quant au matériel, ce n’est que le 30 octobre qu’arrivent les premières jeeps et le 5 novembre les premiers canons. Il fallut attendre encore un mois avant l’arrivée des GMC.

Enfin ce fut immédiatement l’organisation et l’instruction, ce fut long….
Manœuvres, exercices d’embarquement, école à feu puis manœuvres combinées en liaison avec les autres unités de la 5 ème D.B.

Première étape du grand retour, le 31 ème rejoints mi-décembre la 5ème Division Blindée dans l’Oranie.

Le 31 ème F.T.A comprend alors 17 officiers, 53 sous-officiers, 495 hommes de troupe, équipés de 15 jeeps, 23 dodges, 70 GMC et 32 canons de 40 Bofors.

 

Le jour tant attendu :

15 Aout 1944 La Première Armée Française vient de débarquer en France. Les hommes du 31ème comme ceux de la 5ème D.B ne seront pas des premiers. Impuissant, ils assistent à la libération du sol natal.
15 septembre 1944 L'ordre d'embarquer arrive enfin.
25 Septembre 1944 Le 31ème embarque à ORAN
1er Octobre 1944 Le 31ème débarque à MARSEILLE et se regroupe dans la région d’AIX EN PROVENCE.
15 septembre 1944 La batterie D s'illustre à Hachimette, il s'agit de protéger le flanc gauche de l'attaque en direction d'Orbey puis de défendre le vilage face aux troupes allemandes. Les half-tracks de la "D" appuient les Goumiiers et les Légionnaires.

Le 31ème Groupe de F.T.A a été présent et participa à tous les combats et à toutes les victoires de la division.

BELFORT en novembre 1944

HACHIMETTE – LAPOUTROIE – KAYSERSBERG en décembre 1944 et janvier 1945

JEBSHEIM (près de COLMAR) en janvier 1945

COLMAR en février 1945 – LAUTERBOURG en mars

L’AUTRICHE jusqu’à SAINT-ANTON

L’ALLEMAGNE jusqu’à STUTTGART

Le 31ème G.A.F.T.A fut cité à l’ordre du Corps d’armée.

Après quatre années d’existence, le 1er mai 1947, le 31ème G.A.F.T.A est dissous. Ses batteries sont réparties entre les divers groupes d’Artillerie Blindée de la Division.

Il fut regroupé en 1949 et reconstitué sous le nom de 485ème G.A.A.

Son passé riche d’expérience et de gloire ne peut disparaître de nos cœurs.


Retour